title=

Osmose

Promote your Page too

title=

> COMMENT PRESERVER L'ENVIRONNEMENT TOUT EN REDUISANT
    LA PAUVRETE?

… Une tentative de démonstration osmosienne est en cours à Prek Toal!

title= Potagers flottants
En 2002, lors des enquêtes dans les familles, l'observation d'un savoir-faire local de potager sur des radeaux de bambous inspire notre première intervention de développement, financée avec les bénéfices des visites d’écotourisme. Ainsi, 14 femmes volontaires reçoivent le matériel initial (bambou, sacs, bois) pour construire leur propre potager et les semences de départ. Après deux autres phases soutenues par la Fondation Yves Rocher (2003) et la Coopération Technique Belge (2004), 48 familles ont à présent bénéficié de cette intervention. Les potagers hébergent jusqu’à 30 variétés de plantes : des herbes aromatiques, des légumes, et même certains fruits (papayes, bananes). Ils améliorent l’alimentation, rendent les familles moins dépendantes des ressources forestières, et parfois génèrent même quelques revenus par la vente de plantes à leur voisinage.

title= Soutien médical
Les dépenses liées à la santé (maladies, accidents) étant la première cause de pauvreté au Cambodge, Osmose a cherché à fournir une assistance médicale aux plus démunis grâce à des partenariats. Ainsi, depuis 2004, des équipe médicales de l'Angkor Hospital for Children et de l'association HAMAP se rendent dans les villages lacustres du projet, offrant plusieurs centaines de consultations par an. Osmose prend en charge les coûts de transferts médicaux vers un hôpital provincial en cas de besoin, et le soutien sur place. L'accès gratuit à un diagnostic, des soins et un traitement de qualité réduit la vulnérabilité et l’endettement chronique des familles pauvres, et tisse un filet de sécurité sociale évitant la chute dans une plus grande pauvreté.

title= Scolarisation
Faute de ressources financières et matérielles (barques) suffisantes, les familles pauvres ne peuvent scolariser leurs enfants. Un partenariat avec l'association Sourire Angkor soutient la scolarisation d’enfants dans les villages du projet. Dix enfants de Prek Toal en bénéficient depuis 2003, et 25 enfants supplémentaires dans les trois villages du projet entre 2006 et 2009. Le soutien comprend tous les frais scolaires: uniforme, fournitures, indemnités pour les instituteurs (le salaire gouvernemental étant de 20$, soit une misère), 20 kg de riz par mois et des barques pour le transport scolaire.

title= Filtres à eau
Les maladies liées à l’eau (dysenteries, diarrhées, fièvres) sont fréquentes sur le lac, surtout en saison sèche. Pour y pallier, Osmose a testé en 2004 des filtres à eau en céramique, distribués à 35 familles avec une formation à leur utilisation et entretien. De plus comme les familles ne doivent plus bouillir l'eau du lac pour la rendre potable, leurs besoins en bois de chauffe sont significativement réduits. Cette intervention illustre donc bien l’approche d’Osmose alliant environnement et développement : elle réduit une menace sur les ressources naturelles tout en améliorant la qualité de vie des bénéficiaires. Le suivi des familles ayant donné de bons résultats, 46 filtres furent distribués lors d’une seconde phase en 2008. Fin 2009, l’association HAMAP Santé a mis 300 filtres supplémentaires à disposition des villageois selon un système d’achat à prix réduit créant un fonds de micro-crédit villageois.

title= Assistance matérielle
En 2004, Osmose décide d’allouer les bénéfices dégagés par l’écotourisme à la construction d’une maison décente pour quatre familles dans des situations critiques. Cette assistance matérielle – avec un coût élevé pour nombre restreint de bénéficiaires – n’intervient que dans des cas d’urgence, lorsque les familles survivent dans des conditions trop précaires pour bénéficier durablement d’interventions de développement. De 2007 à 2009, Terre des Hommes (Belgique), Femmes d’Europe et Le Bazar International (Luxembourg) ont financé la construction participative de 27 maisons supplémentaires pour des familles des trois villages du projet. Osmose veille à présent à impliquer ces familles dans des activités génératrices de revenus pour s’assurer qu’elles puissent subvenir aux frais de maintenance des maisons (remplacement des bambous, réparations) endéans cinq ans.

title= Tourisme communautaire
En 2004, la Coopération Technique Belge finance l'achat de 20 barques destinées aux familles de Prek Toal souhaitant offrir un service de batelier. Le modèle de barque locale a été adapté pour offrir confort et stabilité aux visiteurs. Les bateliers (en majeure partie d'anciens braconniers) perçoivent un revenu complémentaire à la pêche en emmenant les visiteurs dans la réserve, et dans le village grâce à un circuit de découverte du village en barque mis en place en 2005 avec des familles Osmose. En 2007, cette approche est répliquée dans le village de Peck Kantiel pour dix familles, ainsi qu’un service de restauration locale et d’hébergement chez l’habitant grâce à un financement de l’UNDP. Ces services sont également mis en place à Prek Toal depuis 2009. Les diverses activités de tourisme communautaire génèrent des compléments de revenus pour plus de 50 familles.