Nos Actions

Eco Tourisme

Depuis 1999, Osmose a développé des activités d’écotourisme (ET) dans le village flottant de Prek Toal avec sa réserve ornithologique. Ce volet du projet vise à promouvoir la conservation de la réserve tout en offrant un maximum de retombées économiques aux familles impliquées. Les visites permettent à des petits groupes de découvrir l’environnement humain et naturel exceptionnel du lac Tonlé Sap avec un guide Osmose certifié. Elles génèrent des revenus directs pour les villageois à travers tous les services sur place (restauration, bateliers, artisanat, hébergement). De plus, les bénéfices de ce volet contribuent à financer les autres composantes du projet. Par son expérience, la qualité de ses visites et son implication dans les villages lacustres, Osmose est le premier acteur touristique et de développement équitable sur la zone de Prek Toal.

Pour en savoir plus sur nos éco tours, cliquez ici.

Education à l’environnement

Le programme d’éducation à l’environnement (EE) lancé en 2000 est pionnier dans la région du Tonle Sap. Osmose a ainsi dû créer et développer des supports didactiques dédiés au contexte du lac Tonlé Sap. L’objectif est de sensibiliser les enfants des villages flottants à la préservation de leur environnement à travers l’acquisition de connaissances, d’attitudes et d’aptitudes adaptées aux enjeux écologiques. Le volet comprend des classes à la plateforme Osmose et des sorties nature, et est assuré par des éducateurs locaux.

Depuis 2015, le programme est intégré dans le cursus scolaire public, offrant des cours et des activités d’éducation à l’environnement à plus de 1000 enfants dans les villages de Prek Toal et de Peck Kantiel, au sud de la réserve ornithologique.

Les bénéfices du volet Ecotourisme et Osmose France permettent de financer ce programme.

Développement
villageois

 

L’approche d’Osmose est de cibler les familles les plus défavorisées et de leur permettre de participer à des interventions socio-économiques visant à améliorer leurs conditions de vie. Potagers flottants, filtres à eau, scolarisation, soutien médical sont autant de facettes de ce volet. En parallèle, des activités génératrices de revenus ont progressivement été mises en place en lien avec le volet écotourisme. Elles comprennent l’artisanat de jacinthe d’eau (Saray), les services de restauration, de batelier et d’hébergement chez l’habitant. Actuellement, 70 familles sont impliquées dans le projet, dont d’anciens braconniers et de nombreuses femmes chefs de foyer. Grâce à Osmose, elles perçoivent des revenus complémentaires, voire alternatifs, à la pêche.

Ce volet du projet est soutenu par les bénéfices du volet Ecotourisme et Osmose France, ainsi que des fondations et bailleurs externes pour la mise en œuvre de nouvelles interventions.

Il était une fois…

Nathalie et moi résidions déjà depuis quelques années au Cambodge lorsque, fin 1997, nous nous installons à Siem Reap. Grâce à un batelier amoureux du lac, Mr Bo, nous découvrons alors la forêt inondée de Prek Toal, son incroyable spectacle d’oiseaux et de vie aquatique, les villages lacustres au mode de vie flottant et parfaitement adapté au cycle hydrologique du lac. De cet émerveillement mais aussi de la prise de conscience des menaces qui pèsent sur ce lieu unique germe l’idée du projet :

Faire partager notre coup de cœur, sensibiliser et associer les villageois à la protection de leurs richesses naturelles. Pour que les habitants du lac restent en …osmose avec leur environnement !

Nous testons quelques visites en 1999 et Nathalie prépare les premières classes d’éducation à l’environnement l’année suivante. En tant que jeune ornithologue (pharmacien réincarné), je suis chargé en 2001 du programme de conservation des colonies d’oiseaux de Prek Toal pour Wildlife Conservation Society, partenaire historique d’Osmose. Je me plonge (littéralement) dans l’écosystème fascinant de la forêt inondée et mets en place l’équipe de gardes forestiers composée notamment de braconniers reconvertis et chargée de la protection des colonies. Entre-temps, Nathalie développe les volets Ecotourisme et Education d’Osmose et forme une équipe cambodgienne motivée. En 2004, je m’investis pleinement dans Osmose pour construire le volet de Développement villageois. Il s’agit cette fois d’une immersion dans les dures réalités de la pauvreté et de la précarité humaines, et de trouver des solutions non plus pour sauver les oiseaux, mais pour aider les hommes à vivre plus dignement. Un défi autrement plus complexe et long à relever !!

Notre passion et notre engagement ont forgé l’approche, les actions et l’équipe Osmose durant six ans. En 2005, nous quittons le Cambodge et laissons les rênes du projet à une coordinatrice VSI.

Depuis mon exil corse, je garde un rôle d’appui technique, de conseil et de suivi à travers l’association française et des missions au pays khmer. En parallèle, je me plonge dans la rédaction d’une synthèse des connaissances sur les oiseaux du Cambodge, qui durera six ans !

Tout autant que ma profonde affection pour le Cambodge, son peuple, sa langue, ses oiseaux, c’est ma fascination toujours renouvelée pour le monde naturel et humain du lac Tonlé Sap qui me relie à Osmose et, indéfectiblement, me lie à ceux qui continuent à le mettre en œuvre.

La Famille Osmose

Un réseau de villageois associés à l’écotourisme et des enfants sensibilisés aux enjeux de leur environnement lacustre

Éducateur à l’environnement

Mr. CHHUN Teav

Je m’appelle Teav et je suis l’un des deux professeurs d’éducation à l’environnement (EE) de Preak Kantiel. Je travaille pour le programme EE d’Osmose depuis 6 ans, depuis que nous avons reçu le 1er fond UICN / CEPF en 2014.

Ma tâche quotidienne concerne deux programmes principaux, à savoir les cours en salle et les cours en plein air.
– Cours en salle : j’enseigne 4 fois / mois à l’école primaire de Peak Kantiel. J’enseigne également 4 fois / mois sur la plate-forme Osmose avec les meilleurs étudiants.
– Les cours en plein air ont lieu 2 fois par mois. Cela dépend de la saison. Pendant la période de reproduction des oiseaux, on organise plus d’observation d’oiseaux et pendant la période de migration des oiseaux, j’organise plus de collecte des déchets.
De plus, avec deux autres collègues, nous organisons une réunion hebdomadaire afin de planifier notre temps d’enseignement.
Nous organisons également une réunion mensuelle lorsque le responsable EE, M. Sovann, vient nous rendre visite.
J’aime beaucoup mon travail, car enseigner l’environnement est ce qui m’intéresse. Je souhaite que les enfants comprennent mieux leur environnement et contribuent à préserver les ressources naturelles du Tonlé Sap.

Enfin, ce travail est formidable car il m’aide à subvenir aux besoins de ma famille.

 

Chefs du restaurant communautaire

KI Chantha

Je m’appelle KI Chantha, j’ai 51 ans et je suis célibataire. J’ai un frère et trois sœurs. Je bénéficie de l’organisation Osmose depuis 2009. Cela fait 10 ans aujourd’hui !

Avant, j’étais femme de ménage, j’étais toujours dans la maison. Parfois, j’allais chez les commerçants pour travailler (couper les têtes de poissons pour faire du poisson fermenté). Je gagnais peu d’argent pour aider ma famille.  Puis, l’organisation Osmose a annoncé qu’ils cherchaient des cuisinières, j’ai eu la chance de postuler et d’être prise pour ce travail.  Après, ma vie s’est améliorée. Ce travail me fait plaisir car il me fait connaitre beaucoup de personnes, je peux gagner ma vie et faire découvrir notre cuisine locale aux visiteurs de passage. J’aime aussi partager mon savoir lors des cours de cuisine.

Chheng Ly

Bonjour, je suis fille d’une deuxième génération ici à Prek Toal, mes arrière-grands-parents sont arrivés de Krour Sart. Je suis née et ai grandi ici.

Je cuisine depuis que j’ai 13 ans, aujourd’hui j’en ai 35 ! J’ai maîtrisé mes techniques à 16 ans en regardant faire ma mère, ses sœurs et mes cousines. On a l’habitude de cuisiner le « chaa » (ingrédients frits) ici au Cambodge, que ce soit pour manger des légumes, de la viande ou même des œufs de crocodile et c’est ma cuisson préférée.
Quand Osmose a ouvert ses portes, j’étais heureuse de trouver un emploi qui me convenait, parce qu’à part être une mère au foyer ou pêcheur, je ne savais pas trop quoi faire.
Plus tard, j’aimerais ouvrir ma propre petite entreprise de vente de soupes et de riz !
Mon mari est pêcheur, mais j’aimerais que mon fils de 2 ans devienne médecin, j’ai de grandes espérances pour lui.
Je suis plutôt gourmande, les fruits et les gâteaux sont mes amis.
J’aime cet endroit parce que je peux cuisiner avec mes amies à chaque fois que je viens. Ce n’est pas trop stressant parce qu’on s’habitue aux heures de pointe et ça devient très amusant, un beau défi.

Vieh Savoth

Je suis née à Battambang et je suis venue définitivement à Prek Toal quand j’avais 14 ans. J’ai décidé d’emménager ici parce que je venais souvent et je m’étais habituée au village et au mode de vie, c’est devenu ma maison plus que partout ailleurs.
J’ai vécu des moments difficiles plus jeune, jonglant d’un bateau à l’autre pour pêcher ce que je pouvais. Ça n’en a pas l’air, mais la pêche ici peut faire peur. Je me souviens de la force des vents, de la légèreté de nos bateaux et de la possibilité de se retrouver dans des situations extrêmement dangereuses.
C’est fini, maintenant j’ai trouvé mon bonheur ici.
J’ai trois enfants, ils ont huit, cinq et trois ans, tous nés ici à Prek Toal.
Quand j’ai commencé en 2010, je me souviens à quel point j’étais paniquée quand nous avions 30 clients à déjeuner, pensant que nous n’avions pas acheté assez ou que nous ne pouvions pas cuisiner à temps. C’était effrayant de marcher entre les tables d’étrangers qui mangeaient votre nourriture, c’était intimidant et ça vous prenait aux tripes.
Ma maison est juste derrière le restaurant ! Nous avons économisé de l’argent avec mon mari pour déménager il y a 3 ans. Bien que la maison de mes rêves soit en Thaïlande je suis heureuse de ce que j’ai aujourd’hui.
Nous travaillons ensemble depuis si longtemps au restaurant que nous avons appris à nous connaître, à nous aimer et à prendre soin les unes des autres, elles sont vraiment devenues mes sœurs d’une certaine façon ! Nous sommes aussi inquiètes pour le membre de l’équipe qui va avoir un bébé, ou celui qui est malade. . . que pour notre propre famille.
Mes meilleurs moments ici sont des souvenirs des festivités que nous avons organisées sur cette même plateforme : fêtes du personnel, du Nouvel An ou des jours fériés.

Tisserandes de Saray

Lang Routha et Son Srey Peuw

« Je suis née ici et j’ai 44 ans. Je suis la fière maman de 3 belles filles. Elles ont toutes choisi de faire quelque chose de différent !
Avec ce que je gagne ici, mes filles ont l’occasion de suivre leurs rêves : la première veut devenir propriétaire d’un magasin et est à l’université, la deuxième veut devenir coiffeuse et la plus jeune est ici avec moi pour le moment ! »

« Bonjour ! Je m’appelle Srey Peuw. J’ai commencé à travailler ici il y a un an, et je suis très heureuse. Ce que j’aime faire le plus c’est dessiner nos futurs sacs et objets. Je commence par imaginer puis je dessine ce à quoi je pense, papa construit la structure du sac sur laquelle on va tisser et maman est la meilleure pour le tissage ! C’est un excellent travail d’équipe »

Elle aime beaucoup créer de nouveaux designs, elle trouve facilement de jolies formes et sait harmoniser les couleurs. Elle a appris très vite, je me souviens qu’à mon arrivée, je passais la plupart de mes journées à observer ce que faisaient les autres femmes. Mais elle, elle a pris la main tout de suite, je suis contente qu’elle soit là, même si je sais qu’elle ne restera pas aussi longtemps que moi, son souhait est d’étudier pour devenir pâtissière !
C’est bien de créer quelque chose et de voir que quelqu’un l’achète. Vous êtes fière de ce que vous faites, vous savez que vous ne travaillez pas dur pour rien.

Les batelières

Chambre chez l’habitant

Tha Chen Thon

Bonjour ! Je suis Tha ! Je promène les touristes sur ma magnifique barque. Il y a beaucoup à voir et j’adore les visages des invités quand ils viennent avec moi, toujours très heureux de découvrir notre village et ça, c’est agréable à voir. Nous ne ressemblons pas à la ville de Paris, mais nous avons notre propre trésor. Quand mes invités descendent de ma barque, j’ai toujours peur qu’ils tombent ! Ils s’agitent toujours comme s’ils savaient ce qu’ils font, mais moi je suis bien plus habituée qu’eux ! Mon petit travail m’a donné la possibilité de contribuer aux revenus de la famille, tout en m’appuyant sur quelque chose que je savais faire. . .
Pour moi le meilleur endroit pendant le tour est lorsqu’on s’arrête aux jardins flottants, c’est le plus beau grâce à l’abondance des couleurs des différentes fleurs.

Nhium Yon

Quand Osmose nous appelle pour réserver une nuitée, les enfants se rassemblent tous autour du téléphone et deviennent excités comme les fourmis quand elles trouvent à manger. Des enfants j’en ai 6, plus ou moins là, ils reviennent toujours pour retrouver notre petit coin de paradis. Ma maison n’est pas très grande, elle n’a pas des meubles ornés d’or ou des jardins à couper le souffle mais elle a son charme tout particulier.
Nous adorons rencontrer des gens de différentes parties du monde, nous apprenons à connaître leurs habitudes et ils ont l’occasion de vivre une nuit unique et agréable sur une maison flottante.

L’équipe OSMOSE

M. KE Sovann

Coordinateur Education à l’Environnement et Développement Local / ancien guide et responsable Ecotourisme

Basé à Siem Reap
Il travaille avec Osmose depuis 2011

comms@osmosetonlesap.net

Mme BUN Chenda

Comptable et agent d’administration

Basée à Siem Reap
Elle travaille avec Osmose depuis 2018
Elle est du village de Prek Toal et a été aidée par Sourire d’Angkor, l’un de nos principaux partenaires.

admin@osmosetonlesap.net

Mme SOURNG Heang

Responsable des réservations Ecotourisme.
Elle parle français et anglais

Basée à Siem Reap
Elle travaille avec Osmose depuis 2018

resa@osmosetonlesap.net

M. CHUL Vitchet

Coordinateur du programme de tourisme communautaire

Basé à Prek Toal sur le lac du Tonlé Sap
Il travaille avec Osmose depuis 2005

cbet@osmosetonlesap.net

Mme DEAB Bony

Représentante commerciale de Saray

Basée à Siem Reap
Elle travaille avec le groupe communautaire de Saray Tonlé depuis 2019

saraytonlecbet@gmail.co

CONTACTEZ-NOUS

House # 0203, Group 8, Phum Wat Damnak, Sangkat Salakamreuk, Siem Reap, Cambodia PO Box 93-118

 

+855 12 832 812 / +855 63 765 506

 

comms@osmosetonlesap.net
osmosefrance@yahoo.fr

 

©OSMOSE - 2019

Made with passion by Cruise Sec Production